Bon à savoir

Pour obtenir la sécurité requise pour les consommateurs, les collaborateurs et l’environnement tout en garantissant l’efficacité nécessaire des produits, il est par principe interdit d’utiliser des biocides autres que ceux autorisés après examen des autorités. L’organisme de certification allemand des biocides est la Bundesstelle für Chemikalien de la Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin (BAuA). Tous les biocides vendus par Calvatis y ont été notifiés selon les prescriptions légales en vigueur, ce qui est visible au numéro N inscrit sur l’étiquette.

Calvatis développe des biocides avec pour objectif d’associer un rendement élevé à un potentiel de risques le plus faible possible dans le cadre d'une utilisation conforme. Il faut toutefois toujours tenir compte du fait que les biocides, en leur qualité de produit de lutte contre divers organismes, peuvent également être dangereux pour les hommes, les animaux et l’environnement et doivent donc être manipulés avec l’attention requise.

Dans l’industrie alimentaire notamment, la propreté et l’hygiène sont le B.A.BA des bonnes pratiques. Des nettoyages réguliers et des mesures d’hygiène efficaces avec la bonne désinfection se trouvent dans chaque plan d’hygiène et sont également exigés par les différents organismes de certification (HACCP, IFS). Les rappels de produits liés à une contamination microbienne des aliments en raison d'une hygiène insuffisante ou d’une désinfection inefficace peuvent être évités par l’utilisation de biocides par exemple.

Les biocides sont des substances et des produits qui détruisent, effraient, rendent inefficaces ou luttent d'une autre manière contre les organismes néfastes (bactéries, champignons, algues et microorganismes) autrement que par la seule action physique ou mécanique. Sont concernés les produits utilisés pour lutter contre les insectes, souris, rats et autres nuisibles dont l’action repose sur des facteurs chimiques. En Allemagne, il existe actuellement plus de 30 000 biocides. La désinfection est étroitement liée au terme de biocide. En d’autres termes, cela signifie que les désinfectants en vente libre sont généralement aussi des biocides.